Trucs & astuces USA

Ce qu’il faut savoir avant de partir aux Etats-Unis

By on 31 May 2017

Quand on part aux Etats-Unis, on peut penser que ça va être simple et que c’est un pays pas si différent de la France. Et bien, détrompez-vous ! Quand vous partez aux USA, il y a des choses que vous devez savoir.

1. Avant de prendre l’avion

  • La 1ère question à se poser quand on part à l’étranger, ce sont les formalités d’entrée. Pour ce qui est des USA, vous aurez besoin d’un passeport biométrique mais aussi de cette fameuse attestation d’autorisation de voyage : l’ESTA ! Ce document informatique est obligatoire si vous devez entrer sur le territoire américain dans le cadre d’un séjour pour tourisme inférieur à 90 jours, que cela soit pas voie aérienne ou maritime et ce même si vous faites seulement une escale aux Etats-Unis. Vous devrez en faire la demande sur le site officiel (https://esta.cbp.dhs.gov/esta/), au maximum 72h avant votre départ. Evidemment, la demande est payante et coûte 14$ et pas plus. Alors surtout faites attention aux autres sites qui sont des arnaques, seul le lien précédent est le bon !
  • Ne pas verrouiller les valises de soute, sous peine de retrouver les serrures forcées par les services de sécurité qui les fouillent régulièrement. Il existe des cadenas et des bagages agréés TSA, qui permettent à la Transportation Security Administration de les ouvrir sans les endommager.
  • Une déclaration de douane sera à remplir dans l’avion : penser à garder l’adresse de l’hôtel, elle vous sera demandée.
  • Quand vous arrivez à l’aéroport ; à la douane, attention à la ligne jaune. Il ne faut pas la dépasser tant qu’on n’y a pas été invité par l’agent de la douane.

2. Vos achats

  • Attention, les prix affichés sont hors taxe, il faut donc ajouter la taxe locale (qui varie en fonction des Etats) pour la restauration, les commerces et pour l’hôtellerie.
  • Penser à toujours avoir votre passeport sur vous (ID en anglais) car il est demandé lors des achats par carte bleue.
  • Attention à PENSER AUX POURBOIRES !!! Le service n’étant pas inclus dans les prix, le pourboire permet de payer le service et donc le travail des serveurs. Car il ont un salaire fixe très bas et c’est grâce aux pourboires qu’ils peuvent avoir un salaire convenable. Surtout qu’avec ce système, vous verrez rarement un serveur désagréable, alors soyez sympas et donnez leur le pourboire qu’ils méritent. Il est de 15 à 20% dans les restaurants (astuce : doubler le montant de la TVA pour connaître le montant du pourboire que vous devrez mettre, cela représentera environ 15 à 17% en fonction de l’Etat, ce qui est correct). Penser à remplir vous-même la case « Gratuity » qui figure sur l’addition (noter le montant que l’on souhaite laisser) ou de la barrer si on laisse un pourboire en liquide (sinon le serveur peut s’en charger lui-même et doper l’addition). Dans les bars, les fast-food et endroits self-service, laisser 1$ ou 2$. Pour les taxis, le pourboire est à 10-15%.

3. Se déplacer

Le meilleur moyen de circuler aux Etats-Unis, c’est la voiture. Mais pour ceux qui n’ont pas le permis ou voyageant seul, le bus peut être une bonne solution, d’autant plus que leur réseau est plutôt bien développé mais cette solution peut être contraignante. Pou ce qui est de New York, privilégiez les transports en commun car y circuler en voiture peut devenir un calvaire.

En qui concerne les voitures, elles sont automatiques (P = parking, R = marche arrière, N = point mort, D = position de conduite) et ont toutes le régulateur de vitesse. Votre permis de conduire suffit pour circuler là-bas, un permis international n’est pas obligatoire mais il peut être utile car écrit en anglais (excepté en Georgie où il est obligatoire). Vous verrez, conduire aux USA est très agréable, surtout dans les grands espaces américains. Les routes sont très larges (tout comme les voitures) et le code de la route est quasi similaire au nôtre. A noter cependant quelques différences :

  • les feux tricolores se trouvent de l’autre côté du carrefour, tout comme les panneaux avec le noms des rues.
  • si vous souhaitez tourner à droite à un carrefour alors que votre feu est rouge, vous pouvez (à condition d’être sur la voie de droite). Attention bien sûr, vous pouvez tourner à droite si cela ne représente aucun danger et qu’aucun panneau n’indique le contraire.
  • toujours dans un carrefour, si vous souhaitez tourner à gauche avec une voiture en face, c’est le chemin le plus court qui gagne. En d’autres termes, contrairement à la France, vous n’avez pas besoin de contourner la voiture en passant derrière, aux Etats-Unis, vous passez devant la voiture (et c’est magique, ça bloque moins la circulation).
  • vous pouvez doubler par la gauche comme par la droite.
  • dans certaines villes (comme à Los Angeles), vous trouverez des voies “car pool” qui sont des voies de covoiturage et donc accessible aux voitures transportant au minimum 2 personnes. Car oui, les américains ont quasi tous leur propre voiture et de plus en plus de villes souhaitent réduire la pollution d’où cette solution.
  • le stationnement est très particulier. Ne vous garez jamais devant une borne incendie, un arrêt de bus ou aux endroits où les trottoirs sont peint en rouge. Après, il faut se référer aux panneaux qui expliquent s’il est possible de se garer ou non. Je vous l’accorde, il est parfois difficile de les comprendre mais tout y est expliqué.
  • là-bas, les distances sont en miles et non en km (1 mile = 1,6 km)

Les Etats-Unis est un pays très accueillant mais il ne faut pas rigoler avec les règles. Vous n’aurez aucun soucis si vous suivez ce que je vous ai indiqué dans cet article et surtout n’oubliez pas votre ESTA !!! Sinon vous pourrez dire au revoir au voyage que vous aviez préparé.

TAG
RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT